Vivalangues - voyages linguistiques

Carte européenne d'assurance maladie

Avant votre départ, vous devez vous procurer auprès de votre assurance maladie, une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) au nom de votre enfant.
Vous pourrez la demander sur : https://www.ameli.fr/assure/adresses-et-contacts/lobtention-dun-document/commander-une-carte-europeenne-dassurance-maladie-ceam 

Individuelle et valable 2 ans, cette carte devra être présentée, si nécessaire, pour permettre la prise en charge des frais médicaux. 
Vivalangues ne pourra être tenue responsable des conséquences résultant de la non-présentation de cette carte par le participant.

Tous les frais médicaux éventuels non couverts par la Sécurité Sociale (ou par une assurance personnelle) sont à la charge du participant et/ou de ses parents.

Les participants n’ayant pas leur domicile en France Métropolitaine ou ceux qui ne bénéficient pas du Régime de Sécurité Sociale Français doivent s’assurer qu’ils disposent d’une couverture santé adéquate ou à défaut souscrire une assurance personnelle avant le départ. 
Pour les participants adultes, avant de partir en vacances à l'étranger, prenez certaines précautions pour être assuré si vous tombez malade. Les règles dépendent du lieu de séjour. 

En Europe La CEAM vous permet de bénéficier des soins de santé publics dont vous auriez besoin lors d'un séjour temporaire (week-end, vacances, séjour culturel ou linguistique, études, stage, recherche d'emploi ou déplacement professionnel) dans l'un des pays de l'Espace économique européen (EEE) ou en Suisse. 

Hors Europe, les soins sont pris en charge sous certaines conditions.  


Avant votre départ vous devez vous renseigner sur l'état sanitaire du pays et sur les frais médicaux qui resteront éventuellement à votre charge.
Dans certains pays, les soins, notamment hospitaliers, coûtent très chers. Il est donc prudent d’être couvert par un contrat d'assurance ou d'assistance.
Si vous recevez des soins à l'étranger vous devez régler les frais médicaux sur place. Peu importe qu'il s'agisse de soins hospitaliers ou non, dans le secteur public ou privé.
À noter : il existe une exception pour 2 pays : Andorre et le Gabon . Les soins peuvent être pris en charge par la caisse étrangère, sous certaines conditions. Vous devez conserver les justificatifs des dépenses de santé et les présenter à votre retour à la caisse d'assurance maladie, accompagné du formulaire cerfa n°12267*04 "soins reçus à l'étranger". https://www.ameli.fr/sites/default/files/formualires/221/s3125.pdf 

Seuls les soins urgents imprévus et imprévisibles peuvent être éventuellement pris en charge par la sécurité sociale française.
Le remboursement des soins sera ou non accordé à l'assuré, après vérification de sa situation et dans la limite des tarifs forfaitaires appliqués en France.
Attention : il s'agit d'une possibilité pour la caisse concernée et non d'une obligation.
En cas de refus de remboursement, aucune contestation n'est possible.
L'ambassade ou le consulat français du pays visité peut vous mettre en relation avec un médecin agréé par ses services.
Les autorités consulaires peuvent aussi vous fournir une liste de médecins parlant français ou spécialisés.

Vivre et apprendre les langues avec vivalangues